Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

autochtone

Domaines

ethnologie

appellation de personne

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2011

Définition

Personne vivant sur le territoire habité par ses ancêtres depuis un temps immémorial.  

Note

La Loi constitutionnelle du Canada (1982) note au sujet de l'expression peuples autochtones qu'elle « s'entend notamment » des Indiens, des Inuits et des Métis.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Terme privilégié

autochtone   n. m. ou f.

recommandé par l'Office québécois de la langue française (juillet 1997)

Au Canada, compte tenu de la loi constitutionnelle, le terme autochtone peut parfois, par association à un nom de peuple, être considéré comme un nom propre et prendre la majuscule quand il désigne l'entité sociopolitique que forme l'ensemble des peuples inuits, amérindiens et métis ou une personne de cette entité sociopolitique.

L'avis de recommandation portant sur autochtone publié à la Gazette officielle du Québec le 26 juillet 1997 a remplacé le préavis de normalisation qui y avait été publié le 24 avril 1993.

Formé sur le grec aûtos (« même ») et khthôn (« terre »), soit « qui est de la terre même », autochtone se rattache à la mythologie ancienne et s'applique au peuple qui, sans y être venu par immigration, est issu du pays même où il habite. Alors que le terme sémantiquement voisin aborigène (du latin ab et origo « depuis l'origine ») en est venu à désigner spécialement les peuples autochtones d'Australie, le terme autochtone est préféré dans l'usage contemporain au terme d'origine latine indigène (du latin indigena « né dans le pays »), dont le sens premier a pris une connotation négative après avoir été altéré dans le contexte de la colonisation. Au sens large, le terme générique autochtone convient pour caractériser la population locale d'un territoire ou d'un pays et non une catégorie ethnique particulière.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2007

Termes

native   

aboriginal